12 juin 2007

Des parents craignent le fichage des élèves

Des parents craignent le fichage des élèves


    50 écoles morbihannaises testent la future base de données
    informatisée de l'Éducation nationale. À Baud, on s'inquiète de
    l'usage qui en sera fait.

Son nom n'a rien d'exaltant : fichier base élèves ! Mais ça n'est pas le but
de cette base de données informatisée, censée faciliter la gestion des élèves.

«C'est un outil destiné principalement aux directeurs pour les aider dans
le suivi des élèves (répartition dans les classes) et qui doit permettre,
entre autres, de prévoir les effectifs réellement attendus», justifient les
services académiques de l'Éducation nationale *«* *Ce système informatisé de
recueil d'informations (n° d'identifiant, nom et prénom de l'élève, adresse
des parents) fonctionne dans le second degré depuis 27 ans sans poser problème.»

Une garantie pour l'administration. Pas pour certains parents, inquiets
de voir figurer dans ce fichier des renseignements sur la nationalité,la
langue pratiquée par l'enfant ou les difficultés qu'il a rencontrées au cours
de sa scolarité. Ils craignent notamment la communication de ces éléments à
d'autres organismes...

Autre motif de préoccupation des parents : l'étiquette qui pourrait être collée
à un enfant qui a fait une bêtise. «Est-ce qu'on ne le percevra pas comme un
délinquant potentiel»

Le secrétaire général de l'inspection académique du Morbihan, Alexandre Hourcade,
rassure. «Les informations comme la nationalité, les aides pédagogiques,
psychologiques dont a bénéficié l'enfant sont facultatives. Et seul le directeur
y a accès: une clé personnelle lui sera remise. La mairie n'aura connaissance que
des seules informations relatives à l'État civil. Quant aux données transmises
aux autorités administratives de l'Éducation nationale, elles restent anonymes.
Rappelant que la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil)
a donné un avis favorable, le responsable estime que les garde-fous juridiques
et techniques sont en place. Cinquante directeurs d'écoles publiques et privées
morbihanaises, ont déjà été formés à " Base élèves ». Généralisation prévue «pour
la rentrée
2008».

Ouest-France 12/06/2007

Posté par Baud à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Des parents craignent le fichage des élèves

Nouveau commentaire